Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Clan mercenaire non officiel sur Li-Crounch : La légion de l'aurore
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de ...
Voir le deal
16.14 €

 

 Histoire d'Hyrkul le Tendancieux

Aller en bas 
AuteurMessage
Steyr-Aug

Steyr-Aug

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 33
Localisation : N'importe où, tant qu'il y a de l'action.

Histoire d'Hyrkul le Tendancieux Empty
MessageSujet: Histoire d'Hyrkul le Tendancieux   Histoire d'Hyrkul le Tendancieux I_icon_minitimeVen 1 Mar - 15:06

Le feu crépitait déjà dans la vieille cheminée de pierre, ornée de sculptures féminines aux formes voluptueuses.
Les enfants étaient assis par terre, attendant que le mercenaire ait fini son cigare qu’il fumait lentement, les yeux fixés sur les flammes, semblant absorbé par de lointaines pensées.
De temps en temps, il laissait échapper un murmure imperceptible, puis soufflait un rond de fumée qui ne manquait pas d’impressionner les enfants qui l’observaient attentivement.

Lorsqu’il l’eut fini, il jeta son cigare au feu et se mit à parler, d’une voix calme et pleine d’assurance :


« Bien. Vous désirez donc que je vous raconte une histoire. Mmmh…
Celle que je vais vous raconter est bien sombre et se déroule dans un endroit interdit, en des temps obscurs, peu après la construction de la cité pourpre. C’est l’histoire de Hyrkul, un héros démoniaque.»

Il se leva et se dirigea vers la grande bibliothèque, qui recouvrait toute la surface du plus grand mur de la pièce.
Son doigt s’arrêta sur un vieux livre poussiéreux, couvert d’une sorte de peau noire, sur laquelle était dessiné un large pentacle de couleur rouge écarlate, qui ne manquait pas de rappeler la couleur du sang frais.

Puis il alla s’asseoir dans son fauteuil, souffla sur le livre pour en retirer la poussière, l’ouvrit et commença la lecture.


Citation :
Tout commença le 12 descendre de l'an 24 de notre ère, lorsque l’abomination répondant au nom de Rhushu, seigneur des ténèbres et maître de la Shukrute décida de créer la cité maudite de Brakmar, pour en faire le temple de son propre culte, afin de lever une armée d’adorateurs qui le vénèreraient comme un dieu, et le serviraient dans l’assouvissement de sa vengeance envers les divinités qui avaient préféré accueillir la déesse Sacrieur plutôt que lui au sein de leur panthéon.
En une seule nuit, à un rythme endiablé, les tours sombres s’érigèrent, bâties dans les flammes par des shushus qui sortaient par milliers des entrailles de la terre, à travers un portail de téléportation éliatrope.
Une créature ailée et gigantesque était au centre de cette fourmilière grouillante, et donnait les ordres d’une voix sombre et puissante qui faisait trembler la terre, tout en faisant claquer un fouet au dessus de sa tête.
C’était Djaul, une bête hideuse et perfide, qui servait son maître dans ses plus sombres desseins, et qui avait été hissé par celui-ci au rang de protecteur du mois de descendre.

Une fois que la cité fut terminée, il fallut la peupler, et les shushu se mirent donc à sillonner les villages du sud, afin de convertir les disciples des autres dieux au culte de Rushu.

Steyr-Aug leva les yeux et regarda les enfants, qui écarquillaient les yeux et semblaient absorbés par l’histoire.
Il se leva, alla chercher une buche et la plaça dans le feu, qui se raviva et se mit à cracher de petites flammèches.
La lumière des flammes faisait danser les ombres des enfants sur les murs de la pièce et la douce chaleur du feu enveloppa chacun d’entre eux.
Puis il alla se rasseoir, et reprit la lecture.


Citation :
Djaul avait un atout de taille pour mener à bien son action de recrutement :
Un feca qui s’appelait Lukryh Leuk, plus connu maintenant sous le nom de Hyrkul le Tendancieux.

Cela remontait à un an auparavant, lorsque Lukryh, chasseur renommé, promit à Menalt de lui rapporter la tête d’un monstre puissant afin de mériter son admission dans l’Ordre du Cœur Vaillant de Bonta.
Ce fut par un temps glacial que Lukryh chevaucha en direction des forêts de sidimote, afin de mener à bien cette mission.
Ces bois étaient réputés chez les chasseurs pour leur gibier, mais aussi pour les bêtes cruelles et sanguinaires qui les hantaient.
Au bout de cinq jours de chasse, il remarqua sur le sol des empreintes d’une bête gigantesque et munie de griffes.
Il se dit alors que c’était évidemment la bête qu’il lui fallait tuer, pour faire preuve de sa bravoure auprès de Ménalt, et se mit donc à suivre les traces.

Le soir tombait, sombre et inquiétant, et le jeune feca épuisé s’apprêtait à monter un bivouac de fortune pour la nuit, lorsque tout à coup une ombre fantomatique se forma devant lui, le laissant en proie à une terreur indicible.
C’était un dragon noir, immatériel, gigantesque. La puissance qui se dégageait de lui faisait vibrer l’air, produisant un grondement sourd semblable à celui du tonnerre.
Puis une voix s’éleva, puissante, imposante, résonnant dans la tête du chasseur :

" Lukryh… Lukryh… Est-ce bien ma tête que tu cherches ?
Ha ha… Si c’est le sang et la mort que tu cherches, je peux te les offrir.
Si tu acceptes de m’accueillir en toi, je te donnerai le pouvoir…
- J’accepte, répondit Lukryh, après quelques secondes d’hésitation."

Et aussitôt, il perdit connaissance et s’écroula par terre.

Steyr-Aug ferma le livre, et dit aux enfants :

« Il se fait tard, mes amis. Il faut aller vous coucher. Je vous raconterai la suite de l’histoire demain. »

Il envoya les enfants au lit, et leur chanta une petite berceuse pour les endormir.
Puis il revint devant le feu, s’assit dans le fauteuil et laissa le sommeil l’envahir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'Hyrkul le Tendancieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [Titre à trouver] (Section role play) :: Chronologie et histoire du clan :: Ouvrages des membres et présentation des mercenaires-
Sauter vers: