Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Clan mercenaire non officiel sur Li-Crounch : La légion de l'aurore
 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de 20 bouteilles de 500 ml
16.14 €
Voir le deal

 

 A l'abordage !

Aller en bas 
AuteurMessage
Hesiodea

Hesiodea

Messages : 3
Date d'inscription : 15/03/2013
Localisation : Chartres

A l'abordage ! Empty
MessageSujet: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitimeVen 15 Mar - 23:56

[RP]
C'est par un orage de nuit qu'Hesiodea, la fille du capitaine de la marine Steamer, fût réveillée par le tambourinement des tonneaux d'eau douce contre la cale du Aapeniep. Ce magnifique navire était la fierté de tout Steamia et de son peuple, il devient vite un bâtiment redouté de tout les pirates des mers d'Amakna.

Ce réveil brusque la fît sursauter et elle se cognât la tête sur une des nombreuses poutres que comportait la pièce exiguë dans laquelle elle se reposait. Se disant qu'elle ne pourrait pas se rendormir, Hesiodea se rendît sur le pont et se mis à observer l'horizon. Son pays fît naître en elle de la mélancolie quand d'un coup elle vît dans le noir de la nuit des feux allumés.

Elle sonnât de suite la cloche d’alerte et elle s’aperçût que les dires de son père sur la légendaire réactivité de ses hommes étaient véridiques : tous se ruèrent de leur couchette et réunirent toutes les armes de combat. Gavial, le chef batelier réveillât le père d'Hésiodea, qui avait des soucis d'audition, et vînt se joindre à sa fille.
- Es-tu préparée ma chère ?
- toujours père ! Lui répondît-elle.
Tout les soldats se mirent en position de combat au moment ou la vigie criât « Bâtiment en approche ! » et Hesiodea, quand à elle, se mis à la Tactirelle. Cette tour de défense était un bien bel ouvrage Steamer et permettait, par un système ingénieux de vapeur, d'attirer et de repousser les vaisseaux en abordage. Le maniement de cet objet nécessite des capacités hors du commun et notre jeune Steamer excellait dans tout les domaines de la Tactirelle et connaissait dans les moindre détails ses mécanismes.

C'est par surprise qu'Hesiodea pris le navire ennemie dans ses courants marins et ce dernier se retrouvât collé au Aapeniep. Tout les marins de son père montèrent sur le pont adverse et un combat intense éclatât. Quand elle vît que le combat tournait à l'avantage des pirates elle pris alors une décision inattendue : elle rappelât ses hommes à bord et elle chargeât la Tactirelle au niveau III , relâchât une bourrasque de vapeur sur le navire pirate qui se mit à tanguer jusqu'à ce que le mât se brisât en 2 ce qui permis au Aapeniep de fuir et de détruire le bâtiment à distance grâce à la Harponneuse.

C'est dans la fête que se déroulât la soirée mais Framir, le Père d'Hesiodea vît que sa fille n'avait pas le cœur à la joie, il s'assit donc à coté d'elle.

- Cela ne va pas ma petite ?
- Non père... lui répondit-elle, les larmes aux yeux.
- Explique moi tout.
- La terre ferme me manque et je me lasse de la navigation. J'ai entendu parler de part Bergaud, un des bateliers, d'un groupe de gens se faisant appeler « La Légion de l'Aurore ». Ce groupe serait très réputé en Amakna et rendraient de fières services à ses habitants.
- Et je suppose que tu souhaiterais intégrer ce groupe ? Lui demandât Framir étonné de se requête.
- Oui père...
- On ne peut pas retenir ses enfants éternellement et je pense qu'il est temps que tu prennes ton destin en main. Je t'autorise à leur faire parvenir une missive, celons leur réponse, je te laisserais partir.

Hesiodea observât longtemps son père, le regard enjoué et fonçât dans sa cabine. Elle sortit une plume et se mis à écrire...
[/RP]

« Bien le bonjour mes amis, je me présente, je suis Hesiodea, fille du chef de la Marine Steamer Framir. Si cette lettre vous parvient, c'est que mon robot-porteur a bien fait son travail.
J'ai eu vent de vos agissement dans le monde d'Amakna. J'ai atteint mon cent soixante-dix septième cycle voilà trois lunes et mon père m'a permis de vous envoyer ce message.
La marine ne me plaisant plus, je cherche un nouveau moyen de mettre à profit mes talents et je pense que c'est chez vous que je me sentirais le mieux et que je serait capable de les développer.
Je vie présent dans l'espoir que vous me sauviez de la vie de batelier pour m’emmener dans vos si nombreuses aventures,
bien à vous, Hesiodea.
 »

Après la lecture de cette nouvelle lettre, vous vous penchez vers la présentation de son écrivain.

[HRP]
Bonjour/Bonsoir mes amis ! La présentation de mon personnage étant faites, c'est mon tour ! Je me prénomme Sébastien et je fêterais mon vingt-sixième anniversaire le neuf Avril. Je suis marié depuis 1 an et je vis plutôt aisément. Mon travail ne me prenant pas mes Week-end, ce sont donc ces jours là que je serais majoritairement connecté.
Un grand merci d'avoir pris le temps de lire mon message que j'ai écrit avec tout mon amour pour l'écriture. En attente de votre réponse, amicalement, Sébastien.
J'ai lu et j'accepte la charte du Clan.
[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Jaliiana
Grand légionnaire
Jaliiana

Messages : 159
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 22
Localisation : On ne sait où...

A l'abordage ! Empty
MessageSujet: Re: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitimeDim 17 Mar - 13:44

Marchant calmement comme à son habitude vers le château d'amakna, Jaliiana se demandait si là-bas au moins du travail l'attendrait. Elle sortait d'une petite "guéguerre" contre un Kwakwa mais pourtant on ne trouva aucune trace de ce petit combat, seul un sac bien plein de plume, bec, oeuf et autre. Elle entra donc tout sourire dans la grande et belle bâtisse qu'elle admirait tant. Elle trouva un petit robot tenant un parchemin qui la fit sursauter quand il eut atterrit. N'osant approcher, elle attendit que le robot ait lâcher le parchemin pour le saisir. Elle s'attabla ensuite à une table loin du messager toujours aussi apeurée et lu. Elle lu avec autant de passion que d'habitude elle en oublia tout ce qui était autour puis fouilla après une plume - ce ne fut pas difficile d'en trouver une cette fois- et écrivit à l'encre bleue mer :

Citation :
Bonjour chère Hesiodea,
Ton parchemin m'a plu il n'y a pas à dire. On y trouve peu de fautes, c'est agréable à lire, on ressent ton envie de venir...
Je t'accorde mon pour et j'espère te voir bientôt lors d'un entretien !

Cordialement,
Jaliiana

Elle se relut une ou deux fois puis remit le parchemin de sa réponse au robot. Elle fit un saut à la cuisine du château pour avoir son casse-croûte et repartit dans la contrée d'amakna.

_________________
L'habit ne fait pas le moine et la couronne ne fait pas le roi
mais la couleur du sang fait la pureté de la personne.

~~
°~~°~~

Revenir en haut Aller en bas
Hesiodea

Hesiodea

Messages : 3
Date d'inscription : 15/03/2013
Localisation : Chartres

A l'abordage ! Empty
MessageSujet: Re: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitimeDim 17 Mar - 16:17

Rentrant chez elle, Hesiodea remarquât le parchemin déposé sur le palier de sa porte. Elle le lit, et se mis à écrire sa réponse.

"Très chère, merci de votre réponse favorable à ma candidature ! Moi et mon père sommes heureux que mon message ai retenu votre attention et nous attendons avec impatience les lettres de vos autres membres.
Bien à vous, Hesiodea."


Contente d'elle, Hesiodea repliât le parchemin, embrassât son père et ordonnât à son robot-porteur de livrer la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Steyr-Aug

Steyr-Aug

Messages : 104
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 33
Localisation : N'importe où, tant qu'il y a de l'action.

A l'abordage ! Empty
MessageSujet: Re: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitimeMer 27 Mar - 10:12

Dans les hautes herbes du plateau montagneux, Steyr-Aug était à l'affut.
Voilà plusieurs jours déjà qu'il arpentait le pourtour du village koalak, capturant des dragodindes, et chassant celles qu'il jugeait assez mature pour être consommées.
Les sacs que portaient Tartine étaient pleins de viande, prêts à craquer, et la dragodinde s'en trouvait légèrement ralentie dans ses mouvements.
C'est donc au trot que Steyr-Aug rentra au château, traversant les marécages nauséabonds avec d'infinies précautions pour ne pas réveiller les bêtes gluantes et sanguinaires qui y avaient élu domicile.
Tout en chevauchant de la sorte, il repensait aux rumeurs qui disaient que quelque chose d'important se préparait sur l'île des wabbits.
Un lenald qu'il avait croisé dans une taverne lui avait en effet parlé d'un certain wabbit qui y avait des problèmes, et Steyr-Aug songeait sérieusement à lui porter secours.

Lorsqu'il arriva au château, Steyr-Aug déposa sa cape et son casque sur un porte-manteau du vestibule, et se dirigea vers la salle de réunion.
Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il y trouva un robot qui roula vers lui à toute vitesse, dès qu'il eut franchis le palier !
Il tenait un parchemin, et lança d'une voix monocorde et grésillante, qui n'avait rien de vivant :

"Un parchemin... crrrr... de ma maîtresse... bip bip... veuillez lire attentivement... crrrr..."
Le mercenaire saisit le parchemin, et alla s'installer à la table pour le lire.
"Tiens, une femme marin, ce n'est pas courant. Je comprends qu'elle veuille en changer, ce n'est pas vraiment un métier pour une femme..." se dit-il, après en avoir terminé la lecture.

Il saisit alors une plume et un parchemin, puis écrivit soigneusement :


Citation :
Chère Hésiodea,
Ta requête m'intéresse, et je vois que tu ne pars pas de rien comme certains aventuriers en herbe, qui veulent rejoindre une troupe d'élite à peine sortis de leur œuf.
Tes compétences en mécanique nous seront sûrement d'une grande utilité.
Je ne te cache pas que la garde du château contre les attaques et infiltrations roublardes n'est pas de tout repos, et que la fourniture de machines automatiques pourrait donc nous faciliter la tâche.
Je suis favorable à ton passage de l'entretien.
Cordialement,
Steyr-Aug.

Puis il plia la candidature et sa réponse, et les donna au robot qui referma ses pinces dessus en laissant entendre, dans une cacophonie de "tut", de "bip" et de "zouing" :
"Je vous remercie... crrrr... et vous souhaite une bonne journée... tut."


[HRP : Bonne candidature, avec des idées intéressantes, ainsi qu'une expression satisfaisante.
La candidature est un peu courte, mais ça ne pose pas de problème à mon goût, puisque tu nous as montré par le contenu que tu es capable de bien rédiger, et que tu as de l’imagination.
Tout cela ainsi que ton âge (youhou, je ne suis pas le plus vieux !) montrent que tu as une certaine maturité, ce que nous recherchons.
Bonnes révisions, si tu es accepté pour l’entretien ! J'espère de tout cœur que tu sera admis dans le clan pour ton anniversaire.]
Revenir en haut Aller en bas
Sellen
Bras droit
Sellen

Messages : 201
Date d'inscription : 25/12/2011

A l'abordage ! Empty
MessageSujet: Re: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitimeVen 29 Mar - 11:49

[HRP : Tout d'abord, mes excuses pour le temps passé entre l'arrivée de ta candidature et ma réponse. J'ai manqué un peu de temps !]

*Bon, on arrête tout, et on va au château. Des jours que je me dis qu'il faut que je trouve le temps d'aller répondre à cette candidature, et des jours que je repousse. Le reste attendra.*

Telles étaient les pensées qui occupaient actuellement la tête de la jeune disciple de Féca la Protectrice. En effet, Sellen savait qu'une candidature attendait sa réponse, mais elle avait eu tant à faire ces derniers jours qu'elle n'avait pas pu encore y répondre. C'est donc bien décidée qu'elle se rendit au château.
Une fois arrivée, elle s'empara de la candidature, et alla s'asseoir dans la bibliothèque, où elle savait qu'elle serait au calme. Saluant le bibliothécaire d'un bref signe de tête, elle entreprit la lecture de la candidature. Le sourire sur son visage, initialement absent, prit forme, d'abord légèrement, puis de façon plus visible.
Une fois parvenue au bout du parchemin, elle sortit une élégante plume, apparemment accrochée quelque part à sa ceinture. Une fiole ridiculement petite fut également sortie, et la jeune femme entreprit de répondre à la candidature.



Citation :
Bonjour Hesiodea,

Ma foi, je n'irai pas par quatre chemins, ne serait-ce que parce que tu as déjà suffisamment attendu ma réponse : je suis favorable à ce que tu passes à l'étape suivante, c'est-à-dire l'entretien. Ta candidature est bien écrite, claire, plaisante. On y apprend suffisamment sur toi, et tu sembles t'inscrire parfaitement dans ce que le clan peut attendre d'un candidat.
Bien évidemment, ça n'est là que la première partie du recrutement, mais à mes yeux, tu la passes sans difficulté.
La seule chose que je peux souligner, c'est le "celons" qui m'a clairement fait tiquer. Néanmoins, avoir pour seul reproche à faire celui-là, ça s'appelle pinailler.

Bon courage pour la suite.

Cordialement,

Sellen.


La jeune femme attendrait désormais avec une certaine hâte l'entretien de cette candidate. Et c'est avec la même hâte qu'elle retourna vaquer à ses nombreuses occupations.

_________________
Mercenaire de la Légion de l'Aurore
~ Féca la Protectrice pour Bouclier ; Rushu, Seigneur Démon, pour Épée ~
Sellen
Revenir en haut Aller en bas
Lupusanguis
Chef de légion
Lupusanguis

Messages : 1124
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 26

A l'abordage ! Empty
MessageSujet: Re: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitimeVen 29 Mar - 18:33

[HRP : la personne ayant migrée, et c/c sa candidature autre part et ayant très mal réagis aux quelques reproches, candidature close et liste noire. http://leskipages.jeuxvideoforum.net/t491-topic . Elle a édité.]

_________________
Le loup, même en meute, reste solitaire.

Lupusanguis, Chef de la légion de l'aurore.
Revenir en haut Aller en bas
https://lerepaire.forumgaming.fr
Contenu sponsorisé




A l'abordage ! Empty
MessageSujet: Re: A l'abordage !   A l'abordage ! I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'abordage !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: [Titre à trouver] (Section role play) :: Recrutement-
Sauter vers: